Park Avenue de Cristina Alger, éd. Le livre de poche

4 juin
Park Avenue de Cristina Alger, éd. Le livre de poche/

L’histoire vite fait
En épousant une des filles de la famille Darling, Paul a accédé à un monde privilégié : Appartement magnifique sur Park Avenue, maison de campagne aux Hamptons, soirées caritatives avec le gratin de Manhattan, et il a même pu être embauché en tant qu’avocat dans l’entreprise de beau papa quand il a perdu son travail d’analyste financier.
Toute la famille s’apprête à fêter Thanksgiving dans les Hamptons, mais un scandale va venir gâcher cette fête… La famille va-t-elle surpasser cette crise ? Quel clan Paul va t-il choisir ??

Vous aimerez ce livre si…
<3 Vous regardiez Dallas dans les années 80 <3 Parfois encore aujourd’hui, un petit Les feux de l’amour ne vous dérange pas même si vous trouvez ça niais <3 Les apparences vous fascinent <3 Vous aviez adoré le Bûcher des Vanités de Tom Wolfe <3 Vous aimez bien Le loup de Wall Street pour le côté scandaleux, et la déchéance du personnage une fois démasqué <3 Vous avez suivi l’affaire DSK de près <3  Vous lisez les sagas familiales dans Paris Match <3 Vous êtes fan des personnages parfait en apparence de la série Desperate Housewives, surtout quand leur vernis craquelle <3  Vous avez toujours rêvé d’avoir une grande famille puissante qui se retrouverait dans une immense villa familiale le week-end <3 Quand le tout-puissant tombe de son trône, vous avez des frissons de plaisir <3 Dans une autre vie, vous rêviez d’être avocat ou banquier <3 Vous êtes fan absolu de Jérôme Kerviel <3

Ne lisez pas ce livre si…
*** Le milieu financier vous file des ulcères *** Vous détestez les riches *** Vous ne suivez pas les scandales financiers aux infos (type l’affaire Bygmalion), ça vous ennuie *** Vous cherchez un petit livre sympatoche de chick litt *** Vous voulez vous évader de l’ambiance « crise » avec un bon roman *** Les grandes sagas familiales vous ennuient  *** Vous ne supportez pas les pubs Tommy Hilfiger ***

Si ce livre était à goûter ce serait…
Une succulente dinde de Thanksgiving en famille, mais qui a du mal à passer parce qu’on a des soucis.

Si ce livre était à porter…
Un costume d’homme d’affaire New Yorkais.

Si ce livre était à sentir / à toucher…
La sensation de panique quand notre monde s’écroule sous nos pieds.

A qui offrir ce livre ?
A un pote qui rêve de voir anéanti ce système capitaliste.

Dans quelles circonstances j’ai lu ce livre :
Boulimiquement et pourtant je ne connais pas grand chose au monde de la finance.

Taux d’addiction :
78%
Mon avis :

Une bonne photographie de ce qui a pu se passer lors de la crise de 2008 à Wall Street. Ce que j’ai apprécié dans ce livre, c’est que les personnages sont nuancés, personne n’est complètement mauvais. Les valeurs, même des plus pourris des pourris, sont semblables aux nôtres. On ne peut que s’attacher à eux et regarder cette famille en apparence parfaite se faire ensevelir malgré elle par une vague qu’elle n’a pas vu arriver et ne contrôle pas.
Chaque personnage est bien analysé, on les déteste et on les aime, comme les personnages d’une série… Ce roman se dévore, même si comme moi, on n’y connaît rien à la finance…

Le mot de la fin :
Cinglant.

Si vous l’avez aimé vous aimerez :
Les privilèges de Jonathan Dee
Famille Modèle d’Eric Puchner
Bloody Miami de Tom Wolfe

5 Comment on “Park Avenue de Cristina Alger, éd. Le livre de poche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>